Chat Norvégien

  • Origine : Norvège
  • Nom d’origine : Skogkatt, Norsk Skogkatt, Skaukatt, Wegrvoir plusie
  • Pelage : Poils mi-longs
    • La tête : Forme triangulaire, aussi longue que large. Front plat. Profil droit svoir plusans cassure. Le museau suit la ligne de la tête, sans pinch. Nez de longueur moyenne. Menton ferme, carré plutôt que rond, jamais pointé. Les premiers Norvégiens avaient une tête moins longue et leur profil était moins droit qu’aujourd’hui.
    • Les oreilles : Moyennement grandes, larges à la base, bien ouvertes et légèrement voir plusarrondies aux bouts. Bien espacées, placées sur les côtés de la tête, de telle manière que le coin externe le plus bas suit la ligne de la tête au menton. Poils longs à l’intérieur. Des bouts à la Lynx (Lynx tips) sont souhaitables.
    • Les yeux : Grands, en amande, placés légèrement en oblique. Toutes les couleurvoir pluss sont acceptées, mais leurs meilleures couleurs sont le vert ou l’or. Les yeux bleus, cuivre et impairs sont acceptés chez les chats blancs.
    • Le cou : Massif, robuste, donnant une impression de puissance. Modérément lonvoir plusg avec une poitrine large, arrondie. Ossature lourde et musculature substantielle.
    • Le corps : Massif, robuste, donnant une impression de puissance. Modérément lonvoir plusg avec une poitrine large, arrondie. Ossature lourde et musculature substantielle.
    • Les pattes : Moyennement longues, musclées, droites. Les pattes de derrière sont voir plusplus longues que celles de devant, si bien que la croupe est plus haute que les épaules. Forte ossature. Cuisses bien musclées. Pieds grands, ronds avec des touffes de poils longs entre chaque doigt.
    • La queue : Longue, portée haut, pouvant toucher le cou. Large à la base, hirsutvoir pluse, s’effilant au bout.
    • La robe : Robe double. Poil mi-long, sous-poil très épais, laineux. Les poils voir plusde couverture lisses, luisants, huileux, sont imperméables. La robe est irrégulière, plus courte sur les épaules, devenant progressivement plus longue sur le dos et les flancs. Un jabot, une collerette et des culottes bien fournies complètent la fourrure. Toutes les couleurs sont reconnues sauf le colourpoint, le chocolat et le lilas le cinnamon, le faon et le patron burmese. Toute quantité de blanc est acceptée.
Race chat norvégien assis

Le caractère du Chat des Forêts Norvégiennes

D’un naturel placide, d’humeur égale mais actif, il aime le jeu, l’exercice et, vestige de son passé rustique, adore l’escalade. Il est exclusif et aime les caresses, mais n’a pas toujours un caractère facile. Il a un grand sens du territoire ; inquisiteur, il inspecte soigneusement tout ce qui y pénètre, personne ou objet. Le chat Norvégien est resté animal indépendant. Il accepte ses congénères, les chiens et s’entend bien avec les enfants. Sa voix est douce.

S’il doit vivre en appartement, un arbre à chat est indispensable. Un jardin est souhaitable d’autant que sa fourrure est belle quand il vit en plein air.

Sa maturité très longue, n’est atteinte qu’à l’âge de 4 à 5 ans.

Le saviez-vous ?

En raison de son épaisse fourrure isolante et de sa résistance au froid, le chat norvégien est parfois surnommé le « chat des neiges ». Il est bien adapté aux climats froids et peut souvent être trouvé en plein air, même par temps hivernal.

Chaton norvégien

Les origines du Chat des Forêts Norvégiennes

La Norvège est le pays d’origine de ce « chat-fée ». Mais les Vikings, au VIIIe siècle, auraient sans doute ramené d’Asie Mineure (Caucase, Anatolie…) des félins pour chasser les rats qui infestaient leurs drakkars ? Des tribus d’Europe centrale ou d’Asie, repliées en Scandinavie, avant le Moyen Age, auraient-elles également introduit des chats ?

Sportifs, bons marcheurs et grimpeurs, bons chasseurs, ces Skogkatt (chats des bois) se seraient adaptés au climat rude du pays dans lequel ils vivaient à l’état sauvage : fourrure devenue double, touffes de poils entre les coussinets, pattes postérieures légèrement surélevées pour mieux adhérer aux rochers.

Le premier chat Norvégien apparaît en exposition en 1912, mais c’est en 1930 que débutera l’élaboration des critères de la race, travail interrompu par la seconde guerre mondiale. C’est seulement en 1977 que la Fédération Internationale Féline reconnaît la race. Aujourd’hui, le chat Norvégien remporte un très grand succès dans les expositions. Son aspect sauvage, sa beauté naturelle, sa robustesse sont très appréciés.

Les caractéristiques physiques du Chat des Forêts Norvégiennes

Une masse musculaire impressionnante

Le chat Norvégien présente une carrure solide et puissante. Pour préserver sa masse musculaire, le chat Norvégien doit recevoir un apport en nutriment adapté à cette caractéristique. unique.

Une tendance à l’embonpoint

Le contrôle du niveau énergétique de l’alimentation est déterminant pour aider à maintenir le poids de forme du chat Norvégien.

Un double pelage unique

La fourrure du chat Norvégien est unique car composée d’un double pelage qui favorise la formation de boules de poils.

Découvrez les annonces de chatons Chat des Forêts Norvégiennes

LOOF
LOOF image 0
LOOF image 0

Découvrez d’autres races de chat

Angora Turc

Intelligent, malin et curieux

Balinais

Un espiègle d’une élégance rare

Race de chat Maine Coon

Maine Coon

Doux et paisible, voici 2 deux adjectifs qui caractérisent bien le chat Maine Co…

Mandarin

Un chat vif, énergique, joueur, doté d’une forte personnalité

Enregistrer une annonce

Pour enregister et gérer vos annonces favorites, connectez-vous à votre espace personnel ou créez votre compte.

Se connecter

Je suis nouveau ici

La création d'un compte vous permet d'accéder à l'ensemble de nos services : gestion des favoris, activation d'alertes mail, conseils sur l'adoption...

Créer mon compte