Alimentation

Bien nourrir son chiot de race

La croissance du chiot est une étape délicate car elle inclut la croissance de la taille, l’évolution du poids, la construction du squelette et le développement des muscles et des organes. Pour bien accompagner votre chiot dans sa croissance, vous devez lui offrir une alimentation adaptée à son âge, sa race, de très bonne qualité nutritionnelle et en quantités correspondant à ses besoins énergétiques.


Pourquoi la croissance requiert des besoins nutritionnels spécifiques ?

Certaines caractéristiques sont communes à tous les chiots en période de croissance : 

  • Une digestion facilement perturbée : le système digestif d’un chiot est particulièrement fragile : estomac de petite taille, encore immature, il ne peut pas digérer l’amidon correctement. L’aliment de croissance du chiot doit être extrêmement digestible et Il faut donc lui fournir un aliment de croissance qui contient un maximum de calories dans un volume de ration restreint afin de lui éviter des troubles digestifs pouvant entraîner des diarrhées
  • Une période de fragilité immunitaire : durant les premières semaines de vie, votre chiot possède des anticorps transmis par sa mère. Entre 4 et 12 semaines, ces anticorps diminuent progressivement alors que ses propres défenses ne sont pas encore optimales. Pendant cette période de « trou immunitaire » votre chiot est plus exposé aux maladies jusqu’à la vaccination.
  • Des besoins en énergie deux fois plus élevés que chez un adulte : pour se développer harmonieusement, son ossature aura besoin de 2 fois plus d’énergie, de calcium et de phosphore qu’un adulte pour la minéralisation de son squelette. 

Tous les chiots n’ont pas les mêmes besoins en énergie

La durée de croissance d’un chiot varie selon la taille qu’il atteindra à l’âge adulte : elle est plus courte chez les chiots de petites races (10/12 mois), et s’étend jusqu’à 18/24 mois pour les chiots de grandes et très grandes tailles. Un chiot de grande race atteint 80% de son poids adulte vers l’âge de 8 mois, ensuite la croissance se ralentit très nettement. De ce fait, les erreurs nutritionnelles pendant la croissance entraînent des conséquences beaucoup plus graves chez un chiot de grande race que chez un chiot de petite race. Le propriétaire devra veiller à bien contrôler la ration quotidienne pour ne pas encourager une prise de poids trop rapide ayant des incidences sur les risques de troubles ostéoarticulaires.

Votre chiot a besoin de protéines, mais pas n’importe lesquelles !

Le chien a des besoins importants en protéines. Son alimentation doit impérativement en contenir. Elles sont soit d’origine animale (viandes, poissons, œufs) soit d’origine végétale (soja, blé…). Les acides aminés issus des protéines servent à la construction des organes et des muscles lors de la croissance et au bon fonctionnement de l’organisme tout au long de la vie. Dans une ration, l’énergie est apportée par les glucides, les lipides et les protéinesChez le chien, contrairement au chat, l’utilisation de protéines à des fins énergétiques n’est pas obligatoire

Certaines protéines, de qualité médiocre servent de substrat à certaines fermentations bactériennes, provoquant flatulences et éventuellement diarrhées putrides. Avant de choisir un aliment pour son chien, il est donc important de bien vérifier la qualité et les sources différentes des protéines qu’il contient.

Faut-il donner des petites ou des grosses croquettes aux chiots ?

Les croquettes doivent évidemment être adaptées à la taille des mâchoires et des dents du chiot pour lui offrir une prise facile. Pour éviter que la plaque dentaire ne se reforme trop vite, il faut leur donner des croquettes dont la taille, la forme et la texture encouragent le chiot à croquer.

Cette mastication, même sommaire, facilite également la digestion qui pose parfois problème, comme chez les Bouledogues. Chez les chiots de race géante, comme le Dogue allemand, le fait de devoir croquer avant d’avaler limite le phénomène d’aérophagie, connu pour être un facteur de risque de dilatation de l’estomac.

  • Alimentation ménagère ou croquettes ?

Un chiot a besoin que son alimentation lui apporte de multiples éléments différents, en quantités adéquates pour couvrir ses besoins : protéines, matières grasses, glucides, fibres, sels minéraux, oligo-éléments et vitamines.

Vous pouvez décider de préparer vous-même l’alimentation de votre chiot en lui cuisinant des rations à base de riz, de viande et de légumes, sans oublier d’ajouter un complément minéral et vitaminé pour éviter les carences (en calcium par exemple). Cependant, ce type de nourriture coûte cher quand on veut obtenir le bon équilibre entre les différents nutriments présents dans les aliments qui composent la ration. Il faut également du temps et de la place pour stocker tous les ingrédients nécessaires.

Sachez également qu’au contraire de l’homme, son goût est peu développé, son odorat l’est infiniment plus : un chien n’a pas besoin de varier son alimentationet il supporte mal les changements alimentaires.

Les croquettes et aliments humides pour chiots représentent une alternative plus économique, plus pratique et de meilleure qualité Avec eux, vous êtes sûr de donner l’ensemble des éléments nutritionnels nécessaires à votre chiot, en quantités équilibrées. N’oubliez pas une gamelle d’eau fraîche, dont vous renouvellerez au moins une fois par jour le contenu, surtout en saison chaude.

Les bonnes habitudes à adopter pour l’alimentation de votre chiot au quotidien

  • Toute sa vie, votre chien aura besoin de manger à des heures régulières pour éviter à votre chiot de devenir anxieux en attendant son repas. Jusqu’à l’âge de six mois au moins, il est important de donner trois repas par jour car le fractionnement facilite la digestion. La fréquence pourra ensuite être réduite à deux repas quotidiens.
  • Évitez de laisser sa nourriture en libre-service, s’il n’a pas terminé au bout de 10 à 15 minutes, retirez sa gamelle et attendez le repas suivant pour habituer votre chien à manger aussitôt qu’il est servi
  • Bannissez le grignotage entre les repas : ne distribuez pas de suppléments ou de friandises quand vous êtes à table. Si vous donnez des friandises pendant la journée pour éduquer votre chiot, pensez à alléger d’autant le repas du soir ! remplacez petit à petit les friandises par des caresses et des félicitations d’une voix chaleureuse et bienveillante. Attention au sucre et au chocolat qui peuvent s’avérer dangereux pour sa santé.
  • Au niveau quantitatif, les rationnements indiqués sur les emballages sont donnés à titre indicatif. Comme chez les gens, il existe de grandes différences entre les chiens : certains ont besoin de manger plus que la moyenne, d’autres moins. Pesez régulièrement votre chiot, tracez sa courbe de croissance et adaptez la ration pour que la prise de poids soit régulière.
  • Attention aux excès de nutriments : on a tendance à croire qu’en donnant plus de calcium à son chiot, ses oreilles se redresseront plus vite. C’est faux, les oreilles ne sont constituées que de cartilages qui ne fixent pas le calcium. De façon générale, des excès de vitamines ou d’oligo-éléments sont tout aussi néfastes que les carences.
  • Evitez de lui faire faire de l’exercice intense juste après qu’il a mangé, surtout si c’est un chiot de grande race pour éviter tout risque de torsion-dilatation de l’estomac auquel ils sont très sensibles.

Le saviez-vous ?

Lorsque votre chiot atteindra l’âge adulte, ses besoins nutritionnels ne seront plus les mêmes. Veillez alors à adapter son alimentation à ses nouveaux besoins d’adulte en procédant à une transition progressivement pour éviter les troubles digestifs.

Découvrez les aliments

Chiot Shih Tzu

Aliment sec pour chiens À partir de 16,55€ En stock

Chiot Caniche

Aliment sec pour chiens À partir de 26,81€ En stock

Enregistrer une annonce

Pour enregister et gérer vos annonces favorites, connectez-vous à votre espace personnel ou créez votre compte.

Se connecter

Je suis nouveau ici

La création d'un compte vous permet d'accéder à l'ensemble de nos services : gestion des favoris, activation d'alertes mail, conseils sur l'adoption...

Créer mon compte